free bootstrap builder

© Copyright 2017 AccrocheChoeur - All Rights Reserved

Mobirise

Arnaud François

Né en 1984, il fait partie de chorales dès l’âge de 9 ans : “l’Essenelle”, “Pour Quelle Fête” ainsi que le “Tétracorde”. Cette activité lui donne goût à la musique et l’incite à se former au solfège ainsi qu’au chant lyrique dans les académies de Visé et Amay en suivant les cours de Mademoiselle Cécile Leleux. Il se perfectionne en chant notamment lors de stages au Conservatoire Gabriel Fauré d’Angoulème avec Cécile Leleux et Claire Poupelin. Il se produit dans de nombreux concerts; On a pu le voir notamment jouant Figaro dans "Les noces de Figaro" de Mozart, Leporello dans « Don Giovanni » de Mozart, Coquenard dans "Véronique" de Messager, …

C'est en 1998 qu'il écrit ses premières œuvres à la suite d'un concert conjoint de l'Essenelle et de Jubilate dirigées à cette occasion par Monsieur Philippe Pissart, où était montée une Messe en Do majeur de Anton Bruckner. 
Il continuera d'écrire de la musique lors de ses temps libres. C'est ainsi qu'en 2006, suite à un concert de l'Essenelle où est jouée la messe KV49 de Mozart, il décide d'écrire lui aussi une messe... Suivront en 2008 un Magnificat et un Confiteor. En 2013, il écrit une messe dédiée au Pape François, suivi d’un Stabat Mater en 2014, diverses pièces pour orchestre en 2015 et, en 2016, il finalise son premier opéra commencé 3 ans plus tôt.
En 2004, il accepte de codiriger la chorale “La bande à éole” de Tilff afin de faire ses premières armes dans la direction. En 2006, il reprend la direction de la chorale « La Gravioule » de Wégimont. Il se lance à nouveau dans l'aventure en acceptant de diriger l’ensemble vocal "Tétracorde" depuis septembre 2009. Enfin, en 2011, il quitte la direction de la Gravioule et reprend la baguette de l’ensemble vocal "Accroche Choeurs" d'Antheit.
En 2011, plusieurs concerts sont organisés afin de jouer ses oeuvres. Depuis lors il se forme également à la direction d’orchestre. Tout d’abord avec l’excellent Thomas Van Haeperen lors de stages puis ensuite avec le non-moins talentueux Alain Voirpy, directeur du conservatoire de Limoges.